©Émile Rougelin

Née en 1977 en Île de France – Vit et travaille à Montpellier

Le travail d’Hélène Jayet, mêlant dessin et photographie, interroge l’histoire coloniale et la place arbitraire attribuée par les sociétés aux individus. Ses recherches photographiques débutent par une étude du cheveu afro, réalisée au gré des rencontres, ses modèles ayant pour point commun leurs origines africaines. Cette première enquête, Chin-up – colored only!, s’inscrit en contrepoint de celle de Casimir Zagoursky qui photographiait, au début du siècle, la richesse des coiffures autochtones d’Afrique, les immortalisant dans ses nombreux carnets de voyages. A contrario du regard voyeuriste de ce dernier, Hélène Jayet propose une démarche qui s’apparente à une performance. Son projet inclut tout à la fois l’acte photographique mais aussi le déploiement du studio photographique, la discussion avec ses sujets, toujours afro-descendants, et la proposition, d’ensemble, relever fièrement la tête (chin-up !) Exposée pour la première fois en 2013, la série Chin-up – colored only! continue de s’enrichir et, offre aux afro-descendants un espace pour prendre en main leur image. Elle nous plonge dans une histoire iconographique africaine que la colonisation a transformée en une série d’actes de prédation, et propose une sortie par le haut… En levant le menton !

Depuis ce travail, l’artiste a renoué avec le dessin et développé une nouvelle écriture. Partant d’images glanées dans des ouvrages historiques, photographiques ou sur la toile, Hélène Jayet réinterprète, noircissant son Canson, point par point, jusqu’à brouiller l’image d’origine, et nous obliger au recul. Prolongement de ses photographies, cette pratique transforme les pixels des tirages en une série de taches d’encre, qui peuplent parfois densément ses feuilles, et recréent des paysages imaginaires. Réalistes ou abstraits, ces dessins sont intimes. Ils tracent en creux l’histoire d’une mémoire et d’une identité qui sont propres à l’artiste, et sillonnent entre Mali et pays Basque, du souffle musical au pas de danse de Béjart.

Ces derniers, développés lors de résidences réalisées à Dakar, Bamako où Ifitry au Maroc en 2019, sont exposés pour la première fois à Paris. Les photographies de l’artiste ont, elles, été exposées au festival de La Gacilly, à la Fondation Zinsou au Bénin, aux Rencontres photographiques de Guyane, aux biennales de Bamako et de Dakar, ainsi qu’au Macaal de Marrakech, au musée BOZAR de Bruxelles ou encore à l’Afrikan Museum, aux Pays-Bas.

Solo Show - selection

2018
"Chroniques Maliennes" « I love Africa »
Festival de la Gacilly-Baden Autriche (AUT)
2017
Chroniques Maliennes, « I love Africa »
Festival de la Gacilly France (FR)
2014
«Adoptés, L’origine de histoire»
Enfance et Famille d’adoption, Sisteron (FR)
2014
« Colored Only » Summer of photography
Alliance Française de Bruxelles-Europe (BE)
2013
« Colored Only »
Espace Transit, Montpellier (FR)
2013
«Adoptés, L’origine de histoire»
Conseil Général Haute-Garonne Toulouse (FR)
2013
«Adoptés, L’origine de histoire»
Les Olivetains, Saint-Bertrand de Comminges (FR)

Group Show - selection

2018
"Colored Only" Biennale Africaine de Bamako « Afrotopia »
Afrikan Museum, Pays-Bas (NL)
2018
"Colored Only" « The politics of images »
Festival Foto International Ipatinga , Brésil (BRA)
2018
"Colored Only" BRIDGE Off Biennale de Dakar,
Musée de la photographie de Saint-Louis, Sénégal (SEN)
2018
" Colored Only " Africa is no Island
Musée d’Art Contemporain Africain Al Maaden, Marrakech, Maroc (MAR)
2017
"Colored Only" Biennale Africaine de Bamako « Afrotopia »
Musée National du Mali (MLI)
2017
"Colored Only" Rencontres Photographiques du 10 eme
Paris (FR)
2017
"Colored Only" - « The politics of images »
Festival Foto International Belo Horizonte , Brésil (BRA)
2015
« Colored Only » Embodied Spaces
Gallery Framer Framed, Amsterdam (NL)
2014
« Colored Only » La parole aux femmes
Fondation Blachère, Apt (FR)
2014
« Colored Only » Where we’re at - others voices of gender
Summer of photography BOZAR Bruxelles (BE)
2014
« Colored Only »
Festival ÉMOI photographique d’Angoulême (FR)
2013
"Chroniques maliennes" Distant Horizons
Third Floor Gallery, Cardiff, Walles (UK)
2011
Nous Somme(s) Transphotographiques NORD[S]
Tri postal Lille (FR)
2011
« Colored Only »
Festival Fotografia Europea Reggio Emilia (IT)
2011
« Colored Only » Circulation(s)
Jardins de Bagatelle, Paris (FR)
2010
« Chroniques Maliennes »
Biennale de Luang Prabang OFF, Luang Prabang, Laos (LA)
2008
« Chroniques Maliennes »
Festival international du Scoop et du journalisme, Angers (FR)